Retour
en haut
de la page
bannière d'Ordilucratif

Rédaction pour le Web

La rédaction d'articles ou de pages pour le Web n'est pas très éloignée de l'écriture pour la presse écrite mais s'en distingue tout de même par certains aspects d'une importance non négligeable, notamment l'optimisation en vue d'un référencement soigneusement étudié.

Si vous disposez d'un style d'écriture agréable et facile à lire - pour le savoir, il vous suffit de demander à vos proches de vous donner leur avis sur vos écrits - vous n'aurez pas de mal à vous lancer dans la rédaction de pages Web ou d'articles pour un blog.

Les seules véritables contraintes pour ce type de travail est d'une part de savoir écrire dans un français plus que correct, sans aucune faute d'orthographe, de grammaire ou de syntaxe, cela va de soi, et d'autre part d'utiliser à bon escient les mots-clés de la thémathique traîtée sur le site ou le blog afin d'être apprécié des moteurs de recherche.

En résumé, il faut savoir à la fois plaire à vos lecteurs, qui sont des êtres humains, et aux moteurs de recherche, qui eux sont des robots. Nous allons voir dans les paragraphes qui suivent comment procéder.

La rédaction Web n'est pas de la littérature

Lorsque j'ai dit en introduction qu'il fallait écrire dans un français sans reproche, cela ne signifie pas pour autant qu'il soit nécessaire de faire de belles figures de style à l'instar des grands auteurs de l'Académie Française.

J'ai d'ailleurs ajouté qu'il fallait être facile à lire. Banissez donc les formes de phrases alambiquées qui demandent aux lecteurs de s'y reprendre à trois fois pour en comprendre le sens. Une phrase d'article de blog peut très bien se limiter à un sujet, un verbe et un complément.

Des phrases simples et de petits paragraphes

Il ne faut jamais perdre de vue que les internautes sont de plus en plus pressés et qu'ils souhaitent obtenir l'information qu'ils recherchent le plus vite possible. Aussi, si votre manière d'exposer les choses leur semble trop pénible à comprendre, ils iront forcément chercher ailleurs.

En toute modestie, je reconnais moi-même que parfois, mon style d'écriture est trop littéraire. Ne craignez pas d'être trop abrupt : la rédaction Web exige d'aller droit au but le plus rapidement possible. Par contre, si vos phrases sont claires et concises, vous pouvez vous permettre d'exprimer plusieurs fois la même idée sous des angles différents. Cela aura pour effet d'en accentuer l'effet sur vos lecteurs.

Des titres percutants

Bien souvent, lorsque l'on parcourt un journal local, on se contente de se concentrer sur les titres importants et on ne fait que survoler en diagonale les détails des articles auxquels ils se rapportent.

Sur le Net, cette façon de s'informer est encore plus exacerbée. D'où la nécessité absolue d'utiliser des titres de paragraphes qui résument presque à eux seuls l'intégralité de l'information qu'ils contiennent.

Fractionnez donc vos articles en paragraphes et sous-paragraphes et titrez-les intelligemment afin de les aérer et d'en rendre la lecture facile et agréable.

Non seulement vos lecteurs reviendront souvent s'abreuver de votre prose mais en plus, ils retiendront bien mieux le message que vous souhaitez leur faire passer.

Les secrets d'un bon article

Un article à succès sur le Web doit répondre à plusieurs questions préalables pour espérer obtenir une audience et une diffusion optimale. N'oubliez pas que si les internautes en sont satisfaits, ils y laisseront des commentaires positifs, si c'est un article de blog, ou recommanderont votre site à leurs connaissances.

Structurez votre article

La structure d'un article doit être prise en compte avant même son écriture proprement dite. Celle-ci s'apparente quelque peu à ce que vous avez appris lors de vos années d'étude en cours de français.

Pour tout écrit littéraire, on commence par une introduction, on poursuit par un développement et on termine par une conclusion. Concernant la rédaction sur le Web, que ce soit pour une page de site ou un article de blog, c'est un peu la même chose.

Pourtant, je vous ai dit quelques lignes plus haut que la rédaction d'un article sur Internet, ce n'était pas de la littérature. Faudrait savoir, êtes-vous sans doute en train de vous demander.


Inscrivez-vous GRATUITEMENT à la newsletter d'ORDILUCRATIF et recevez vos cadeaux de bienvenue


Soyans clair : j'ai dit que le style d'écriture ne devait pas ressembler à celui des grands auteurs classiques tels Victor Hugo, Voltaire ou Balzac. Mais la structure de vos articles peut très bien respecter ce que l'on vous obligeait à faire dans vos rédactions de collège ou dissertations de lycée.

Voici donc les points essentiels à respecter afin de donner à vos articles les meilleures chances de séduire les visiteurs de votre site et surtout de les fidéliser.

Un titre principal accrocheur

Le titre de l'article est la première pierre de l'édifice qui va donner envie à vos lecteurs de vous lire. Aussi celui-ci doit-il déclencher une attirance optimale. Pour cela, il doit faire ressortir clairement un bénéfice en contrepartie du temps passé à le lire.

Ce bénéfice se traduit généralement par la résolution d'un problème particulier ou l'amélioration du quotidien. Les titres les plus efficaces sont souvent de la forme :

Une introduction pour définir le sujet de l'article
et préciser à qui il s'adresse

Ce court paragraphe introductif de quelques lignes doit avoir pour but d'exposer de manière claire et concise le problème que l'article promet de résoudre ainsi que de préciser sa cible sans ambiguité.

Les internautes souhaitent en effet trouver une solution à leurs préoccupations et détestent perdre leur temps en se trompant sur le but de l'article.

Si par exemple, votre article sous-entend permettre de perdre du poids en continuant à manger normalement et qu'il s'avère être un pladoyer pour un régime végétalien, le lecteur peut légitimement se sentir floué quant à la teneur du message promis en introduction.

Un corps d'article sous forme d'énumération

Les articles les plus populaires sont généralement écrits sous forme d'une liste de propositions de solutions à la problématique soulevée par le titre et l'introduction de l'article.

Ici, on s'affranchit franchement de l'écrit de littérature où cette manière de faire vous vaudrait un zéro pointé à n'importe quel épreuve de composition d'un examen quelconque. Quand je vous disais que la rédaction pour le Web était bien loin de celle d'un essai littéraire...

Si votre article a par exemple pour titre «25 idées de créations d'entreprise», énumérer en détails ces 25 idées. Libre à vos lecteurs de considérer et conserver celles qui les intéressent vraiment. Dans ce type d'énumération, n'oubliez pas de donner un titre à chaque item de la liste et d'en limiter la description à quelques lignes succinctes.

L'utilisation de listes à puces est aussi un bon moyen de rendre les paragraphes plus faciles à lire et de ce fait plus intéressants.

Une conclusion et un appel à l'action

Pour terminer votre article, ponctuez-le d'une courte conclusion en appelant vos lecteurs à procéder à à une action particulière. Cela peut être :

Dans ce dernier cas, n'oubliez pas d'insister sur le bénéfice qu'ils en tireront, bien plus important encore que celui apporté par l'article, et ceci en échange d'une somme fort raisonnable en juste dédommagement du temps passé à le concevoir.

La préparation au référencement

L'objectif d'un site ou d'un blog est d'être rapidement connu. En effet, à quoi bon vous évertuer à écrire des articles si personne ne les lit ? En plus, vous souhaiterez certainement un jour ou l'autre pouvoir tirer quelques revenus substantiels de votre activité en ligne.

Aussi, autant préparer votre site ou blog à vous amener le plus de visiteurs possibles, qui sont des clients potentiels de ce que vous aurez à y vendre, que ce soit vos propres produits ou ceux d'autres webentreprenuers par le biais de l'affiliation.

Il existe sur le Web toute une littérature concernant le référencement par les moteurs de recherches, aussi est-il impossible d'exposer en quelques lignes toutes les techniques liées à cette science.

Retenez simplement dans un premier temps que, plus vos articles seront bien écrits et pertinents, plus ils seront appréciés à la fois par les visiteurs de votre site ou blog et par les robots chargés de les indexer.


Besoin d'un rédacteur pour vos articles de blog? Ordilucratif s'en charge


Mais ne perdez pas de vue que c'est tout d'abord aux besoins de vos lecteurs que vous devez répondre. Si ceux-ci sont satisfaits, ils le feront savoir et vous amèneront du trafic.

Pour plaire aux robots quant aux mots-clés de votre secteur d'activité, il vous incombe d'employer ces différents mots de manière raisonnée, en utilisant éventuellement des synonymes, et en évitant soigneusement les redondences excessives, peu élégantes et sanctionnées par les moteurs de recherche lorsqu'elles sont abusives.

Il est depuis bien longtemps révolu le temps où les webmasters pouvaient inonder leurs pages de mots-clés noyés dans un arrière-plan de même couleur afin qu'ils ne gènent pas la lecture. Les algorithmes desmoteurs de recherche sont devenus désormais très pointues et sont régulièrement remis au goût du jour.

Rédiger pour vendre

Un domaine non négligeable et indissociable de la rédaction pour le Web est celui du copywriting. Derrière cet anglicisme se cachent les méthodes permettant de rédiger un argumentaire de vente efficace. En effet, l'objectif d'un site Internet ou d'un blog, même s'il n'est pas forcément avoué dès sa conception, est de générer des ventes à plus ou moins long terme. Nous allons donc étudier sur la page suivante les bases de ce concept que vous ne pouvez ignorer si vous souhaitez pouvoir un jour dégager des profits de votre présence en ligne.


Découvrez sur la page suivante les bases du copywriting