Retour
en haut
de la page
bannière d'Ordilucratif

Partie technique

La création d'un site Internet ne demande pas nécessairement des connaissances extrêmement élaborées en informatique, contrairement à ce que vous pourriez croire, surtout si vous êtes débutant en la matière...

Il faut simplement suivre quelques consignes dont je vous indique les grandes lignes ci-dessous, d'un peu d'imagination afin de faire un site original qui attire les internautes et vous permette d'obtenir du trafic pour générer des revenus conséquents, et tout de même aussi de beaucoup de temps.

La création d'un site vitrine

Si votre objectif est simplement de faire connaître votre entreprise et n'exige pas d'interactivité particulière avec ses visiteurs, un site vitrine sera parfaitement à même de remplir ce rôle. Son sujet principal est forcément imposé par votre secteur d'activité et il vous suffira alors de suivre les quelques étapes suivantes :

Les langages HTML et CSS

Derrière ces termes se cachent les langages utilisés pour la construction de pages Internet. Le premier est constitué des initiales de «Hyper Text Markup Language» et le second de celles de «Cascade Style Sheets». Cela demande un peu d'éclaircissement.

Traduit en français, HTML signifie en fait «langage de balises hypertexte», autrement dit, il est constitué d'un ensemble de balises et de codes qui permettent à un navigateur Internet de comprendre ce que vous avez écrit dans vos pages. Quant à CSS, il sert à gérer l'aspect visuel de ces pages.

Pour résumer, le langage HTML s'occupe du contenu des pages proprement dit, alors que CSS contrôle leur style, comme par exemple le fait qu'un titre soit encadré ou écrit en rouge.


Voulez-vous apprendre HTML et CSS en douceur ? Recevez gratuitement ces 12 fiches d'apprentissage


Est-il indispensable d'apprendre ces langages
pour créer un site ou un blog ?

Même si l'apprentissage de ces langages est fortement conseillé, et ne vous prendra pas plus de quelques semaines pour en maîtriser les bases fondamentales, vous n'avez pas forcément le temps de vous y consacrer, ou préférez le réservez à vos affaires.

Dans ce cas, des solutions existent pour créer un site ou un blog sans passer par l'étude de ces langages fondamentaux. Elles sont de trois types :

CMS, Kesaco ?

Encore un terme barbare issu du jargon des informaticiens, devez-vous penser. Effectivement, derrière ce sigle se cache un procédé permettant à tout le monde de créer un site ou un blog sans rien y connaître aux langages informatiques.

Comme la plupart des termes informatiques, CMS est issu de la langue de Shakespeare et signifie mot à mot «Content Management System», ce qui se traduit par «Système de gestion de contenu». La prolifération de CMS a rendu l'utilisation de logiciels éditeurs de pages Web obsolète.

Je ne peux cependant résister à l'envie de vous citer l'éditeur que j'ai utilisé pour la création de mes tous premiers sites et qui vous permettra déjà de créer vos premières pages Web : il s'agit de Kompozer, anciennement Nvu, dont vous pouvez disposer en libre téléchargement en vous rendant sur la page des outils conseillés.

Ce logiciel est très facile d'emploi et vous rendra déjà de précieux services si le site que vous prévoyez de construire ne doit pas comporter trop de graphismes ou d'effets spéciaux. Kompozer est en effet un éditeur HTML idéal pour des pages contenant essentiellement du texte ou des images statiques que vous pouvez directement insérer dans vos pages depuis le dossier Images de votre ordinateur.

Pour en revenir aux CMS, le plus répandu d'entre eux est Wordpress. Il est paraît-il à l'origine de près de 24% des sites présents sur la toile. Pour en disposer, il suffit de le télécharger à l'adresse fournie sur la page des outils conseillés, de l'installer chez votre hébergeur - dont nous parlerons plus loin - et de faire fonctionner votre imagination. Cela dit, sa prise en main nécessite un certain temps d'adaptation.

Il existe également des CMS en ligne, ce qui signifie que vous créez directement votre site en ligne sur l'interface du site qui propose ce service, après y avoir ouvert un compte.

A mon avis, cette méthode n'est pas la plus efficace ni la plus professionnelle car vous restez constamment tributaire du prestataire : si celui-ci vient à mettre la clé sous la porte, tout votre travail est perdu et vous n'avez plus qu'à redémarrer de zéro.

En outre, si vous souhaitez disposer d'un véritable nom de domaine - nous y reviendrons dans le paragraphe suivant - et éviter l'affichage de publicités intempestives, il vous faudra mettre la main au porte-monnaie.

Vous l'avez sans doute compris : vous pouvez pour vos débuts avoir recours à un éditeur HTML ou un CMS, mais tôt ou tard, il vous faudra mettre les mains dans le cambouis et apprendre au minimum à coder dans les langages HTML et CSS :

Pour ces différentes raisons, et aussi beaucoup d'autres, l'apprentissage des langages HTML et CSS, et dans une moindre mesure de PHP et MySQL si vous voulez rendre votre site interactif, ne peut que vous être bénéfique pour la poursuite de vos projets sur Internet.

Suivez régulièrement les billets du blog d'ORDILUCRATIF consacrés aux langages du Web afin de vous former progressivement et efficacement.


Abonnez-vous aux fiches d'Ordilucratif et recevez les 12 premières fiches en cadeau


Le choix d'un nom de domaine

Le nom de domaine d'un site Internet est celui que vous entrez dans la barre d'adresse de votre navigateur pour vous y connecter. Par exemple, le nom de domaine d'Ordilucratif est www.ordilucratif.fr.

Le principe de réservation d'un nom de domaine suit la règle du «premier demandeur, premier servi», ce qui signifie que, si vous avez une idée d'un nom de domaine particulier et que celui-ci est libre, il vous sera attribué moyennant une modique somme pour sa réservation.

Le plus simple pour réserver un nom de domaine est de vous rendre sur le site d'un hébergeur, de vérifier si le nom que vous souhaitez est disponible, et de suivre les instructions indiquées. Nous reviendrons sur cette procédure au paragraphe suivant.

Concernant les CMS en ligne dont nous parlions dans le paragraphe précédent, vous ne disposerez d'un véritable nom de domaine que si vous souscrivez un abonnement qui généralement se révèle bien plus onéreux que la réservation d'un nom de domaine.


Inscrivez-vous GRATUITEMENT à la newsletter d'ORDILUCRATIF et recevez vos cadeaux de bienvenue


Pour vous permettre d'attirer des visiteurs, votre nom de domaine doit être en accord avec le thème traîté sur votre site. En effet, celui-ci joue un rôle dans le référencement par les moteurs de recherche et donc le positionnement de votre site dans les pages de résultats des recherches des internautes.

Evitez donc des noms de domaine du genre «www.site_de_pierrot.fr» qui n'indique rien quant à son contenu. En outre, bannissez les caractères spéciaux, accents, barre d'espace qui ne sont pas reconnus tels quels par les navigateurs.

L'hébergement et la mise en ligne de votre site

Pour pouvoir être accessible dans le monde entier, votre site doit être hébergé sur un serveur. Un serveur est une entreprise possédant des ordinateurs très puissants, capables de stocker des milliers de sites. Il existe de nombreux hébergeurs sur le Net, et il est impossible de vous citer tous ceux qui proposent un service professionnel efficace.

Je ne peux que vous conseiller vivement ceux dont j'ai testé les compétences pour l'hébergement de mes propres sites. Ceux-ci me donnent entière satisfaction depuis plusieurs années et offrent un excellent rapport prix/prestations. D'autres vous sont également proposés car ils bénéficient d'une excellente réputation sur le Net.

Vous trouverez leurs références sur la page consacrée aux produits conseillés. D'ores et déjà, si vous avez une idée du nom de domaine de votre futur site, vous pouvez en vérifier la disponiblilté en complétant le formulaire ci-dessous :

 

Si le nom que vous avez choisi est disponible, il ne vous reste plus alors qu'à procéder à sa réservation en suivant les instructions indiquées par l'hébergeur que vous aurez choisi.

Même s'il est possible de réserver un nom de domaine chez un hébergeur sans y héberger votre site, je vous conseille néanmoins pour plus de commodité de tout faire au même endroit, en quelque sorte.

Cela dit, si votre site n'est pas encore parachevé et si vous craignez que le nom de domaine que vous souhaitez absolument ne vous échappe, il peut être judicieux de le réserver le plus tôt possible et de passer à l'étape de l'hébergement ultérieurement.

Cette étape est la dernière à effectuer pour que votre site apparaisse sur la toile et soit visible par les internautes du monde entier. Pour tranférer tous les fichiers constituant votre site, il vous faudra un logiciel de transfert FTP.

Rassurez-vous, un tel logiciel se télécharge gratuitement sur le Net et est relativement simple d'utilisation. Le plus répandu, et que j'utilise moi-même, est FileZilla. Je vous en parle plus en détail à la section consacrée aux outils conseillés.


Retour en début de section