Retour
en haut
de la page
bannière d'Ordilucratif

Comment vendre des produits physiques sur Internet ?

Intéressons-nous tout d'abord à la vente de produits physiques car elle présente des aspects particuliers dont est exempte la vente de produits numériques. En effet, quand on décide de vendre des produits physiques sur INTERNET, plusieurs questions doivent venir à l'esprit et trouver solution :

D'autres questions annexes peuvent également se poser, mais la réussite d'un projet de e-commerce réside surtout dans une réponse claire et appropriée aux trois questions précédentes. En effet, pour que votre entreprise commerciale fonctionne, il faut avoir des produits à vendre d'une part, et savoir et pouvoir les vendre d'autre part.

Pour un commerçant possédant déjà un magasin traditionnel, les deux premières questions sont d'ores et déjà résolues. Il lui suffira de créer une boutique en ligne, pour proposer à la vente les produits qu'il a déjà en stock, et d'y intégrer un système de paiement. Nous nous étendrons sur ce point en fin de paragraphe.

Par contre, si vous souhaitez vous consacrer exclusivement au commerce sur Internet, sans l'appui d'une enseigne physique, deux solutions s'offrent à vous :

Dropshipping, what is it ?

Ce terme bizarroïde qui n'existe que dans le jargon d'INTERNET désigne en fait un concept très facile à comprendre, et très intéressant si vous souhaitez vous lancer dans le commerce en ligne sans subir les inconvénients du stockage.

En effet, comme je l'ai dit plus haut, une des solutions est de vous procurer chez un grossiste les produits que vous voulez vendre. INTERNET regorge de fournisseurs en gros quel que soit le domaine d'activité que vous aurez choisi. Deux inconvénients surgissent alors car il vous faudra :

Avec le dropshipping, ces contraintes disparaissent. En effet, ce procédé consiste à vendre sous votre propre marque les produits d'un grossiste d'un genre particulier appelé dropshipper.

C'est ce dernier qui s'occupe d'expédier en votre nom les produits issus des commandes que vous lui transmettez après avoir enregistré celles de vos clients et surtout encaissé le montant de la facture que vous établissez vous-même en y intégrant votre marge.

Pour schématiser ce concept, on peut dire que :